Le FusAnnie progresse, j'espèrais profiter d'une rencontre avec des fileuses pour le présenter et le faire progresser grâce aux critiques constructives qui n'aurait pas manqué. L'occasion ne s'est pas présentée, dommage.

La forme de base ne semble pas nécessiter de mise au point particulière. Par contre, à l’usage, j’ai rencontré quelques petits problème de conception. Le principal concernait la reprise du filage après l'enroulage. Faute de point d'appuis,  il était difficile de  maintenir en place le fil réalisé  avant de continuer le filage, car il glissait de sa position…Enfin bref, une bonne photo vaut mieux que des discours sans fin.

IMG_1737

 

Vous pouvez vous rendre compte des possibilités de ce fuseau en imaginant la quantité de fil qu'il peut contenir puisque l'on part d'un diamètre de cage de 6cm cotre des diam de 8 à 10 mm habituellement utilisés.

Dans mes recherches d'amélioration, j'ai d’abord tenté de faire une fente dans la coupole supérieure. Mais il était difficile d’y introduire le fil d’une seule main. et il suffisait d'une tension un peu forte pour le faire sortir. L’utilisation  de l'outil perdait de sa simplicité. Et sa finalité, faciliter l’apprentissage du filage, s’évanouissait…

IMG_1738

 

Ce n’est qu’à ce moment que j’ai accepté de revoir ma position sur une proposition d’amélioration qui m’avait déjà été faite. Je l’avais dédaigneusement repoussée surtout parce que je la jugeais inesthétique. Je sais, je devrais écouter davantage les femmes qui ont toujours raison…

IMG_1739

 

Pour l’instant il n’y en a qu’un seul, mais c'est très efficace.

IMG_1740

Par expérience j'ai pu constater  qu'il n'est pas nécessaire de réaliser un buttoir si long et surtout qu'il est inutile de le découper en sifflet. Il suffit d'un petit tourillon légèrement creusé (pour l'esthétisme), surmonté d'un petit chapeau plus large afin que le fil ne s’échappe pas vers l’extérieur. Après réflexion, l’amélioration finale comportera au moins 4 petits plots judicieusement répartis sur le pourtour de la coupole supérieure afin de ne pas en rompre l’équilibre. Ceux-ci permettront de bloquer le fil et de reprendre le filage sans avoir à calculer trop la longueur de fil à conserver. Reste maintenant à en déterminer le nombre idéal. Puis de leur donner des dimensions définitives.

 Je songe à me servir du chapeau ou bouton terminal pour enjoliver l’objet. Là tout est possible, sculpture, bois rare, collage d’os  ou de nacre , cabochon de pierre (Turquoise, Pawa, Pierre de soleil...). Mais c’est une autre histoire qui fera l’objet d’un prochain article…